1/6 (échelle) Véronique Perrin version Bewitching cyber figurine

Pour la première fois me voici à expérimenter un nouveau concept et à l’installer sur une page de mon blog par anticipation.

L’histoire est assez particulière. Il s’agit d’une sublime figurine nue que j’ai achetée sur ebay. Elles sont très dispendieuses vu leur qualité et leur réalisme et moi je préfère les acheter nues ou seulement même une tête sans le corps quand c’est possible. Certaines sont plus rares que d’autres, voire très rares parfois, alors le prix va en conséquence. Depuis environ 2 ans j’étudie régulièrement le marché et j’achète en général quand je sais que je fais une bonne affaire. Je ne me contente pas de collectionner une figurine déjà toute habillée de ses vêtements ainsi que ses bijoux et accessoires originaux. Mon défi à moi est de changer leur apparence originale et si possible en faire quelque chose de plus beau… du moins à mes goûts personnels.

Il y a quelques mois j’ai commencé à faire des recherches sur Internet pour trouver des styles et couleurs de vêtements que j’aimerais installer sur mes figurines. Mimi et moi n’achetons pas de vêtements déjà fabriqués, ou en tout cas c’est rare. Notre défi est de les fabriquer nous-mêmes. Donc, dans les derniers mois je me suis mis à prendre des photos de vêtements sur Internet et de faire des collages rapides dans mon ordinateur avec des têtes de mes figurines. Disons que mes logiciels sont très rudimentaires pour ce genre de tâches mais ça donne quand même une bonne idée quand je regarde mes cyber-collages dans mon ordinateur. C’est grossier mais ça donne une idée par exemple, si les cheveux, le maquillage, la teinte de peau vont bien avec les photos de femmes dont j’ai enlevé les têtes et ajusté plus ou moins les têtes de figurines sur les photos. Dernièrement j’avais envie de photos plus sophistiquées, beaucoup plus travaillées alors je sais que Mimi, au travers des années, a développé une compétence de loin supérieure à la mienne pour marier les photos et dessins matriciels (à pixels) ensemble. Moi pendant ce temps j’ai développé de mon côté, mes connaissances en dessin vectoriel mais cela n’a pas grand chose à voir avec les logiciels de photos.  Mimi m’a souvent offert de m’apprendre à utiliser son logiciel PhotoFiltre X qui est un compétiteur de PhotoShop.  Alors ces derniers jours je m’y suis mis et elle m’en apprend le fonctionnement.

Ce qu’il y a de particulier dans les deux derniers cas, c’est que je n’ai même pas encore reçu les figurines et Mimi et moi en avons fabriqué les vêtements et accessoires dans l’ordinateur, modifié les configurations du corps ou plutôt l’ayant remplacé par un corps, des jambes, des mains empruntés de photos sur Internet. Ce sont des heures de travail, beaucoup de recherches de photos, des choix à faire par exemple sur une multitude de bottillons choisis et placés ensemble sur une page, différentes paires de gants, des chapeaux et ainsi de suite.  Parfois les angles, les perspectives photographiques ne coïncident pas et on doit chercher d’autres photos. C’est vraiment un art à développer. Il y a une foule de choses à apprendre, un tas d’outils à assimiler. Mimi m’a  guidé dans un tas d’opérations où à tout moment j’étais égaré. Pour les étapes difficile elle a pris le contrôle pour me montrer ses techniques. C’est très frustrant par moments mais au bout du compte on est très stimulé par les résultats. Il y a beaucoup d’ajustements et de fignolages ici et là et au fur et à mesure on apprend le fonctionnement du logiciel.

Donc, voici quelques photos de départ. Rappelez-vous que la figurine n’est même pas encore arrivée. La photo de départ que j’ai choisi est l’une de celles fournie par le vendeur sur le site ebay.

*

pieces-et-vero-diminuees

 

*

Cliquez sur les photos pour les voir pleine grandeur.

*

 

Ci-haut, la première photo en haut à gauche est la photo d’origine que j’ai choisie. La figurine était photographiée en angle. La photo était plus haute mais j’ai coupé le haut et un peu de largeur, pour finalement en ramener la dimension à presque un carré parfait. J’ai importé la photo dans mon logiciel vectoriel Inkscape qui possède un outil qui peut faire tourner une photo à l’angle désiré. J’en ai fait un double au préalable pour montrer l’originale et la copie redressée juste à droite. J’ai laissé paraître les pointillés et les flèches doubles aux 4 coins de la photo. C’est sur l’une de ces doubles-flèches de coin qu’on fait tourner la photo jusqu’à ce qu’elle atteigne l’angle désiré.  Ce logiciel ne tourne pas un quart de tour à la fois mais il avance point par point, d’un minuscule espace à un autre, alors on peut faire un réalignement de photo très précis exactement à l’angle voulu, sans effort.  C’est un logiciel à dessin vectoriel mais il peut aussi bien faire tourner des dessins à pixels. Le truc à faire pour ramener la photo dans le logiciel Photofiltre est de faire un imprimé de l’écran et le transférer dans le logiciel de base Paint, puis l’encercler et le copier dans PhotoFiltre. Il ne peut pas se copier de Inkscape directement à PhotoFiltre.  Parmi les photos que j’ai choisi, j’ai découpé les pièces voulues, soit une paire de jambes, un chapeau stylisé, une paire de bottillons et deux gants en cuir sans doigts. Pour la main gauche, je n’ai pas trouvé de gant de couleur bourgogne qui avait l’angle voulu, alors un gant noir a fait l’affaire, on devra en changer la couleur. Bien sûr, les photos peuvent être agrandies ou diminuées séparément pour être adaptées ensemble.

 

 

*

jupechandailfille-diminue

*

C’est la photo de la fille avec les vêtements que j’ai choisi pour ma figurine.  À noter que les jambes n’apparaissent pas sur l’image.  Pour le moment,  j’ai pas mal amassé tout le matériel voulu pour ce cyber-projet.

Je suis vraiment fâché car j’avais amassé plein de photos d’étapes dans mon dossier pour cette adorable Véronique édition Bewitching… mais voilà que ce matin tout s’était volatilisé. Je me rend compte aussi que je mets des photos dans une page parmi d’autres, je sauvegarde, et au matin ou plus tard dans la journée, elle a disparu. C’est un phénomène étrange que d’autres personnes autour de moi expérimentent aussi.

ma-cyber-vero-diminuee

*

Voici le résultat de plusieurs heures de travail fait dans l’ordinateur par Mimi et moi. Un peu tout a été ajusté ensemble. Par exemple j’ai demandé à Mimi d’agencer les couleurs du chapeau et du chandail qui étaient légèrement différentes. Je l’ai regardée faire à mélanger des couleurs et je ne pense pas que j’aurais réussi ce qu’elle a fait. Elle a aussi, à ma demande, réinstallé des cheveux sur les épaules et les a fait déborder sur le devant du chandail. Le chapeau, je lui ai donné une inclinaison dans mon logiciel, ainsi que les bottillons et les gants. Les jambes proviennent d’une autre photo et Mimi les a retouchés. Elle a aussi resserré le haut des bottillons sur les chevilles. Les gants et les nouvelles mains ont été installés à la place des mains d’origine. Le gant de la main gauche était noir et a été teint en bourgogne. Le gant de la main droite, en réalité était un gant de la main gauche que j’ai inversé par un effet miroir. Mimi, à ma demande,  à installé des ongles longs sur les doigts de chaque main. Le maquillage et la couleur des lèvres de la figurine sont inchangés. J’ai choisi la couleur des vêtements pour s’agencer à celle des lèvres de la figurine. Une partie du cou de la fille qui portait les vêtements à été agencé à celui de la figurine. Mimi a aussi adouci les contours de la figurine et de ses vêtements. La figurine se retrouve donc avec une physionomie différente du corps qu’elle possède. Je préfère les femmes un peu plus courtes et grassettes que les femmes très grandes et très minces. J’en suis d’ailleurs, depuis un temps à remodeler des corps de figurines pour leur rendre cette apparence plus réaliste et plus à mon goût personnel. Nous avons aussi inversé de côté la silhouette de la photo d’origine. Le devant du corps était orienté vers la gauche, maintenant il est orienté vers la droite.
*

vero-sur-style-revue-diminue

*

En Juillet dernier, j’ai créé dans mon logiciel vectoriel une page couverture d’une revue fictive.  C’était une idée de revue sur la mode.  Alors j’ai installé ma belle Véro sur la page. Il ne resterait qu’ à y ajouter quelques titres fictifs sur la mode et un titre accrocheur au sujet de Véronique.  La copie que j’ai retrouvé du travail que nous avons fait n’était pas la dernière version car Mimi avait fait des corrections de contour sur la cyber-figurine.  La seule copie d’étape que j’ai récupéré (par chance) était probablement l’avant-dernière correction car il reste un peu de contours à éliminer pour qu’elle n’ait pas l’air d’un découpage installé sur un couvert de revue.

*

vero-derniere-correction-sur-style-revue-seul

*

Voilà que j’ai trouvé une photo de la dernière correction. Ce n’est pas le travail sur PhotoFiltre mais bien une photo du travail et  les contours sont nettement améliorés sur celle-ci.

J’ai, sur les planches, une autre revue, mais celle-ci, axée directement sur le sujet des figurines.

*

vero-et-vetements-originaux-seuls

*

J’avais oublié d’inclure une photo de référence de la figurine dans ses vêtements et bijoux d’origine (que je ne recevrai pas avec la mienne qui sera nue).

Voici l’hyperlien pour la voir en détails :

*

https://insidethefashiondollstudio.com/tag/bewitching-veronique/

*

Rappel :  J’ai une autre plus que superbe cyber-figurine très avancée… elle aussi n’est pas encore arrivée.  À paraître bientôt.

Oui, je sais… j’ai perdu les pédales, je suis un cinglé… mais tant pis.

Publié le 18 décembre 2019

Des commentaires?

Des questions?

N’hésitez pas à me contacter

florent.beauchemin@gmail.com

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer